Québec & Canada : 1-855-616-9416

francophonie internationale : Services à distance

Service à
distance
En savoir plus sur les services à distance
entete-article-sylviemajor

Qui n’a pas déjà vécu une situation de stress où on a l’impression que nos mains vont fondre tellement elles sont moites, que notre cœur va exploser tellement il bat rapidement, qu’on étouffe tellement notre gorge est serrée? Et puis peuvent s’ajouter à cela des troubles de sommeil, des maux de tête, des étourdissements, des nausées, des serrements de poitrine, etc., etc. Il existe tant d’autres symptômes de l’anxiété, qui peuvent varier d’un individu à l’autre.

Le dictionnaire Larousse définit le stress ainsi : Trouble émotionnel se traduisant par un sentiment indéfinissable d’insécurité.

L’anxiété est parfois considérée comme le mal du siècle, plusieurs personnes en ressentent les effets à différents niveaux. Bien qu’il soit parfois nécessaire de consulter un professionnel tel qu’un travailleur social, un thérapeute, un coach ou encore un médecin, certains changements dans vos habitudes de vie peuvent aider grandement à diminuer l’anxiété et le stress au quotidien.

  1. Bien dormir

De façon générale, un adulte devrait dormir entre 7 et 8 heures pour être en bonne santé, alors qu’un ado a plutôt besoin de 9 à 10 h et une personne âgée peut dormir un peu moins longtemps en fonction de son niveau d’activité. Cette question réglée, comment faire pour bien dormir? Parce que durée ne signifie pas qualité…

Éteindre les écrans (télévision, jeux vidéo, cellulaire, ordinateur, tablette…) est déjà un bon pas vers un meilleur sommeil. En regardant un écran, on envoie le message suivant à notre cerveau : Hé! J’dors pas, j’dors pas!, ce qui trouble la production de mélatonine, l’hormone du sommeil. SVP, troquez l’écran pour un roman!

Aussi, prendre un bain chaud avant le coucher, laisser un courant d’air frais dans la pièce où l’on dort, mettre sur papier ce qui nous perturbe, éviter la théine et la caféine le soir sont autant de trucs qui aident à bien dormir.

  1. Faire de l’exercice physique

Un esprit sain dans un corps sain. Voilà, c’est dit. On a tous entendu cette phrase mais il est bon de se la répéter à l’occasion. Faire de l’exercice physique est une méthode éprouvée pour stimuler la production de substances chimiques au cerveau, telles l’endorphine et la sérotonine, qui ont des effets très positifs sur l’humeur.

Que ce soit la marche, la course, le vélo, la planche à roulettes, la danse, le soccer ou la pétanque, bouger diminue l’anxiété.

  1. Rire

Un bon film comique ou une série légère avec des rires en conserve, ça vous fait bidonner? Laissez-vous aller, le rire est un puissant antidote contre l’anxiété. Un bon éclat de rire bien pesé permet au cerveau de s’oxygéner et, par conséquent, de mieux sécréter les hormones du bien-être. Le rire relaxe, rend positif, apaise nos préoccupations et rend… bien!

  1. Apprendre à dire non

Respecter ses propres limites est un gage de mieux-être individuel. Votre patron vous met une tâche supplémentaire sur le dos? Votre plus-moins-pire-ami vous demande un gros, gros service, votre enfant quémande des privilèges qui ne cadrent pas avec vos valeurs… Vous avez le droit de dire non sans vous sentir coupable. Si on vous aime pour votre facilité à dire oui, on n’a rien compris sur vous. Assumez vos non et… sentez-vous en paix avec vos choix.

Si vos symptômes d’anxiété nuisent à votre qualité de vie, il est cependant important de consulter un professionnel. Il dispose d’outils qui peuvent faire toute la différence. Petit ou grand sentiment d’anxiété, on ne reste pas coincé avec, parlez-en à quelqu’un en qui vous avez confiance.

logo-sylvie-major-2020-turquoise2