Québec & Canada : 1-855-616-9416

francophonie internationale : Services à distance

entete-article-sylviemajor

Les professionnels de la santé mentale, les psychologues, les travailleurs sociaux, les intervenants, bref tous ceux qui travaillent en relation d’aide sont actuellement durement éprouvés. La pandémie entraine des demandes de consultation supplémentaires, les problématiques vécues par la clientèle sont parfois plus lourdes. À tous ces professionnels qui prennent soin de l’équilibre des gens, je vous invite à prendre tout d’abord soin de vous. Comment faire, concrètement? Quelques pistes ici!

Rester à l’écoute de ses limites

Tous les conseils, les trucs, les solutions que vous proposez à votre clientèle peuvent être utilisés pour vous aussi! Être à l’écoute de ses limites, c’est hyper important. Vous le répétez souvent, n’est-ce pas? Connaissez-vous vos propres limites? Est-ce possible pour vous de diminuer vos heures de travail, de modifier votre pratique? Par exemple, moins de clients en une journée, qui serait coupée en deux par une pause plein air. La méditation peut aussi vous aider à faire le vide pour ensuite refaire le plein d’énergie. Voici une application gratuite pour s’initier à la méditation.

Dans les limites, il y a évidemment NE PAS APPORTER LE TRAVAIL À LA MAISON. Difficile lorsqu’on est en télétravail, me direz-vous. Consacrez une pièce de la maison dont vous fermerez la porte à la fin de la journée, en y laissant les tracas des heures précédentes.

Se répéter que tous les problèmes ne vous appartiennent pas

Vous êtes un professionnel de l’empathie et de l’écoute active, vous savez que ça ne fait pas de vous le sauveur de vos clients. Il importe de garder une distance émotionnelle entre vous, vous le savez. Dans la réalité, lors de votre pratique, est-ce toujours possible? Ce que vivent les gens qui vous consultent, vous le vivez peut-être également. Les impacts de la pandémie se font sentir pour tous.

Rappelez-vous que vous n’êtes pas un superhéros, simplement un humain qui dispose d’outils d’intervention pour effectuer une bonne relation d’aide. Si certains d’entre vous se voient avec une cape et une mission de sauveur, pensez dans ce cas à vous sauver en premier pour mieux sauver les autres par la suite.

Reconnaitre vos signes de détresse psychologique

Vous reconnaissez les symptômes de la détresse lorsque vous les voyez chez vos clients. Seriez-vous en mesure de les discerner pour vous-même? Tous ces signes, que l’on peut aussi associer à différents maux, sont assez sournois : angoisse, problèmes de sommeil, sautes d’humeur, maux de tête, fatigue, anxiété relative à la Covid-19.

Soyez à l’écoute de ce que vous vivez. Si vous ressentez l’un de ces symptômes, faites une auto-analyse et mettez les freins s’il le faut.

En terminant, j’aimerais vous rappeler d’être bienveillant envers vous-même. Ne vous en demandez pas trop. Et si vous en ressentez le besoin, consultez à votre tour. Car pour prendre soin des autres, il faut tout d’abord prendre soin de soi.

logo-sylvie-major-2020-turquoise2